ARISTOPHIL - Remarquables et rarissimes

Certains écrits de grande valeur comme le « testament politique » de Louis XVI et l'esquisse de la « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 » enrichissent également la collection d'Aristophil. Ces traces de l’histoire en marche sont plutôt oubliées et se trouvent d'autant plus précieuses. Aristophil a réussi à amasser des archives formées par une multitude de manuscrits gardant la signature d'importants personnages politique à un tournant de l’aventure humaine. Ce trésor renferme entre autres des lettres de Napoléon, des feuilles noircies par la plume d’Eisenhower ainsi que des lettres et des allocutions du chef de la France Libre. En montrant des pièces signées John Lennon, les archives d'ARISTOPHIL peuvent déconcerter les passionnés d'écrits anciens. Néanmoins, la dextérité de la société en matière d'investissement se manifeste davantage avec ce type de décisions projetant le cours des valeurs.

Communiquer sa passion aux inconditionnels et aux non-initiés


Grâce à sa coopération avec la Bibliothèque Nationale de France, le groupe Aristophil s'est illustré dans le mécénat. En effet, le groupe a épaulé cet établissement afin d'acheter le manuscrit de grande valeur contant la Vie de Sainte-Catherine d'Alexandrie et les fonds d’archives Foucault, à savoir en 2011 et en 2013. La diffusion et la mise en valeur du patrimoine culturel universel entreprise par Aristophil le mène jusqu'à Hong Kong en 2012. Dans le but de diffuser plus largement sa passion, la société essaie de rendre la culture accessible au grand public en s'agrandissant nettement plus et en procédant notamment à des installations sur le territoire français, en Belgique, en Suisse et en Autriche. Face à une opportunité remarquable, le temps de réaction d'une entreprise est optimisé et son rayon d’action est amplement rehaussé grâce à une présence dans diverses régions de la planète. Aristophil exécute ainsi un positionnement stratégique pour obtenir des œuvres introuvables avec cette initiative.

Aristophil




Incontournable dans le domaine de l’art relatif aux pièces anciennes


Le groupe Aristophil compte de nombreuses sociétés et associations de professionnels et partenaires, dont Art Courtage, Finestim, Distriart, parmi les divers partenaires qui contribuent à la promotion de la culture et de la solution financière moderne offerte. Finestim, riche de milliers d'adhérents, distribue les conventions de la société Aristophil dans de nombreux pays, en Suisse et en France en particulier. Le réseau possède des interlocuteurs compétents pour ses placements et coopère étroitement avec la société Aristophil depuis plus de 10 ans. Le Carré Rive Gauche regroupe les antiquaires et les galeristes du VIIème arrondissement de Paris. L’association participe également à la promotion des pièces antiques et du patrimoine conjointement avec Aristophil à travers l’Institut des Lettres et Manuscrits.

Emporté par une une passion inconditionnelle et une vision philanthropique


En tant que conseiller en gestion de patrimoine spécialisé dans les œuvres d’art et de collection, un marché prometteur qui n'est plus l'apanage des collectionneurs avisés, Gérard Lhéritier exploite son expérience à travers la création du concept d'Aristophil. Le groupe Aristophil lance une forme de placement au sein du marché des objets culturels pour les passionnés d’art, les néophytes et les connaisseurs. Ce jeune secteur porteur permet également de mettre en place un modèle économique moderne intéressant pour le particulier investisseur. Depuis sa création, Aristophil s'affiche comme un acteur économique et culturel incontournable. Les investisseurs encouragent la sauvegarde et la transmission du patrimoine culturel mondial rassemblé et réalisé par Aristophil.

ARISTOPHIL - Une solution d’investissement pertinente


Les clients d'Aristophil peuvent également jouir des prérogatives fiscales visibles concédées aux œuvres d’art avec les pièces de cette prestigieuse bibliothèque. Cet avantage palpable s'ajoute à à la plénitude intellectuelle ressentie par le collectionneur en raison de sa contribution à la valorisation et à la promotion du patrimoine culturel. En optant pour des placements au sein du secteur culturel, les collectionneurs ont aussi l'occasion de bénéficier des prérogatives fiscales réservées à ce monde. En effet, dans l’assiette de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune), la catégorie d’œuvres fournies par Aristophil n’entre pas en ligne de compte. Les types d'œuvres proposées par Aristophil se trouvent inventoriés parmi les objets d’art et connaissent une exonération absolue après 22 ans de possession (autrement dit, l’abattement atteint les 100%). Par ailleurs, après deux ans de détention, leurs propriétaires obtiennent une exonération de 5 % par an sur http://www.aristophil.com/.